cette fois sylvie porte une écharpe bordeau c'est fou ce que les couleurs illuminent nos émotions. Sylvie pleure toujours son mari ces larmes sont lourdes chaudes et douces. Je sens bien qu'elle se vide du trop plein de larmes de son coeur,  son mari a laissé une place vide gigantesque un trou de bombe pour tout dire  son affective c'est verdun après l'armistice ......il faudra beaucoup de temps avant que l'herbe repousse dans ce coeur.