je pense que c'est un exercice un peu difficile  j'ai du mal à avoir de la suite dans les idées pour raconter et que cela se suive un peu, mais après tout un blog c'est pas un livre alors gardons ce coté un peu éparse, du "coq à l'âne " pour faire basse-cour ce qui filialement va très bien à la psychanalyse.
Restons vivants, résolument dans la vie ami lecteur au singulier je reste modeste...toi qui m'aide à me parler avec moi même dans mon métier oùje dois surtout ne pas parler de moi pour laisser la place à l'autre.
Voilà je pense que être un bon psy c'est savoir laisser la place ....