Nous sommes souvent dans un monde de contraire en effet les bouddhisme développent la plus part du temps un discourt contre les psy de tout bord en ayant comme argument qu' il ne faut pas radoter se complaire dans son passé et accepter son états d'être et pratiquer prier et une fois purifier tout ira mieux

Freud quand à lui développe l'idée que la religion est une aliénation et nous empêche d'être libre, on est pas très loin de la religions opium du peuple de Marx.

Pour moi il y a une voix médiane à tout cela,  je pense que lorsque nous souffrons psychologiquement nous ne sommes pas en bonne situation pour pratiquer prier nous sommes absorbé par notre souffrance et donc incapable d'être dans l' ici et le maintenant, un travail psychanalytique permet de se libérer de sa névrose et d'aborder les réalité métaphysique telle que  l'existence en une intelligence supérieur.