tu m'avais demandé de venir te voir chez toi, comme depuis le temps où tu ne voulais plus venir me voir dans mon bocal car tu devais te trouver pas assez présentable au milieu des patients malades mais pas comme toi dont la maladie jouait en maître et qui  interpréte avec toi  le dernier acte de cette tragédie de la vie. Mais voilà je me trouve derrière ta porte dans ton escalier et tu ne réponds pas, cela me semble curieux et puis rapidement inquiétant toi qui taquine le bord de la route, étais tu partie dans le décors. Alors je prends mon téléphone qui me raccroche à toi ...

Oui tu réponds, tu es à l'hôpital le temps d'une ponction pour la douleur insupportable du ventre,  pour dégonfler un peu le malheur,  et tu rentres,  alors vient me voir demain je serai ok... sûrement ....