Message commenté : l'amour quand tu nous tiens

"fréquenter un homme marié" c'est aussi, sans doute, avoir peur de se perdre dans l'Autre. Préférer qu'un obstacle nous protège de l'abandon qu'impose et suggère le désir d'aimer et d'être aimé(e)...Peut-être d'ailleurs est-il encore plus difficile d'accepter de devenir "la proie" de quelqu'un qui n'aimerait que nous? _accepter le désir de l'Autre c'est aussi s'oublier parfois...Et c'est pourquoi on cherche une histoire dans laquelle nous nous savons sécurisé(e)s parce qu'encore libres puisque "différent(e)s" et désengagé(e)s...
Vivre une histoire avec un homme qui est avec une autre c'est aussi penser avoir le privilège de lui offrir "ce qu'elle n'a pas" ou "plus"; lui donner ce que nous aurions peut-être aimé offrir à ceux ou celles qui ont traversé notre champ amoureux.Se sentir "à part" en somme, exister, tout simplement. Alors sans doute n'est-il pas nécessaire forcemment de reprendre une thérapie mais juste prendre conscience de cette peur de l'abandon qui nous empêche de dire "choisi!" ou de cette angoisse d'être aimé qui nous interdit de dire "non merci, je ne veux pas rester Seconde" ou encore accepter que c'est ce manque de confiance en soi qui nous fait oublier que "nous valons mieux que çà"...
Tout dépend pour chacun, chacune.

sarelo :

Message commenté : ET LA DEMANDE NOUS NOIE ET SUPPRIME LE DESIR

Nathalie est en demande. Elle pleure parceque Thomas vient de lui annoncer qu'il resterait prendre l'apéro avec ses copains de boulot. Nathalie est triste parceque le repas va refroidir... Elle ne sait pas que son besoin d'amour étouffe car il n'est tout siplement pas aimant mais qu'il est demandeur. Elle ne comprend pas que pour aimer il est indispensable de s'oublier et que, attendre de l'autre, c'est fantasmer et non, Aimer...