J'ai aimé ce dimanche tout entamé d'une longue nuit où la couette me gardait dans son antre, cette nuit chambre d'écho à mon post de la veille où j'ai déambulé dans la maison de mes grand parents paternels pour constater que j'étais bien réconcilié avec ce père.

Aujourd'hui j'ai aimé cette douceur du climat ce soleil à la terrasse devant cette salade, prendre son temps enfin, simplement entendre sans avoir besoin d'écouter,regarder, respirer, se remplir de ce rien du dehors de la vie. J'ai aimé ces arbres aux couleurs d'automne qui resistent encore avant de perdre complètement leurs feuilles, j'ai aimé Paris insouciant, les velib en liberté aux mains d'innocents débutants. J'ai aimé la vie d'aujourd'hui.