17 octobre 2007

Ce matin tu étais là Bruno

J'ai pris le vélo ce matin pour parcourir les quelques kilomètres qui séparent mon home de mon bocal, un petit sas parfois bien utile pour le matin se recentrer sur les autres, perdre dans le vent ses certitudes, ses préoccupations, ses pensées entierement dédiées à soi, pour se mettre en mode réception toutes fréquences. Car je pense avoir appris tout au long de ces années que moins je serai occupé avec moi plus je serai disponible aux autres ou pluôt, plus je ressentirai de l'autre ce qu'il ne connait pas, ce qu'il ne se donne pas... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]