15 juillet 2007

Hé MAN 1

L'idée de faire un tableau de toi me semblait tout simpement impossible tant de facettes  il y avait à ton personnage, et puis j'ai repensé à Picasso qui faisait 40 tableaux avec un même modèle en changeant un regard, des couleurs et j'ai compris qu'ainsi il lui donnait vie. Alors comment ne pas resister à faire le portrait n°1 de MAN comme je t'appelais, toi avec qui je pensais être en paix au début de ma psychanalyse, en répondant lors de ma première sèance à la question "et votre famille" j'avais dit moi tout va... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 20:58 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

13 juillet 2007

de l'ombre à la lumière

Il nous faut pouvoir regarder en face notre partie noire, notre moi ombre sans peur et sans reproche faire face. Comme un guerrier de la lumière solide, stable, je regarde mes manques, mes failles, mes difficultés. Sans ce travail délicat, il n'y aura jamais de plénitude, nous ne pourrons jamais réunir notre êtreté en totalité et l'amour ne peut venir que de notre être reuni. Pas d'inquiétude je suis simplement dans cette lecture là, mais je vais bien, le soleil m'accompage et je pars avec ma femme en moto prendre le vent des... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 12:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 juillet 2007

LA DEPENDANCE aux psys de tous poils

  Message commenté : Lundi de juillet C'est l'été période d'absence des psy; écrit ahéC'est l'été, période d'absence des psy. La mienne prendra des vacances en août. J'appréhende cette absence. Pourtant, je pourrai certainement l'appeler sur son portable en cas besoin. Etonnant, cet état de dépendance à une personne. Le transfert sans doute. Les vacances permettent sans doute de voir si nous pouvons nous débrouiller sans notre psy. Et toi, bientôt en vacances ? A bientôt et bonne semaine ! Oui c'est bientôt les... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 14:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 juillet 2007

Roland tu étais grand

Tu avais traversé la guerre, la grande, à pied comme un sapeur. Tu en avais gardé le goût de la vie qui est si difficile à préserver quand les obus pleuvent autour de toi, le goût de l'amitié dans le partage, dans le combat, le goût de désobeir aux ordres pour sauver les autres, pour sauver sa peau. Tu avais le goût de l'homme, de l'humain, du vrai du plaisir simple, de la clope à fumer dans le jardin. Ce jardin que tu aimais tant avec lequel tu vivais au rythme des saisons, regarde pousser les plantes et tu trouveras la paix, tu... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 00:09 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
09 juillet 2007

Lundi de juillet

Des petits signes de vous me font toujours plaisir alors dans mon difficile travail solitaire n'hésitez pas, cela me porte. Suite au message sur mon ami Alain, j'ai envie d'ouvrir une galerie de portraits vivants des personnes que je rencontre dans ma vie de psychanalyste.
Posté par phi88 à 13:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]