20 janvier 2007

la communauté ineractive des psychés du web

N'oubliez pas que cet espace doit nous permettre aussi de dialoguer d'inconscient à inconscient. Alors j''attends vos rêves, vos phantasmes, vos idées, vos réflexions, je suis pour une mutualité des névroses. Quand on a peur, on est toujours plus fort à plusieurs et face à l'adversité de nos inhibitions, face à notre difficulté de communiquer vraiment notre intérieur profond, voici un outil ou plutôt une communauté pour se réchauffer par web interposé. Je l'abrite sur mon blog pour sa naissance car j'en suis le premier utilisateur,... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 janvier 2007

LOU ET L'ART

Comme un rêve, aujourd’hui j’ai vu en consultation la petite sœur de nini, non pas la vraie, non simplement une qui lui ressemble dans le chemin du désespoir, c’est Lou. Lou elle a une sacrée histoire, une tristesse qu’elle te raconte avec sa gueule d’ange et son sourire de soie.Elle te raconte la boule qu’un matin on trouve en palpant ses seins et que chemin faisant on montre à son gyneco qui vous envoie faire une ponction qui finalement revient "blanche" comme on dit : c'est-à-dire sans diagnostique. De sa petite voix Lou... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 01:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 janvier 2007

LA SOLITUDE DU PSYCHANALYSTE (suite)

C’est vrai que la question de la formation du psychanalyste est une bonne question  Il existe beaucoup de formations différentes. En ce qui me concerne j’ai fait médecine, psychiatrie et une psychanalyse personnelle Tout cela fait beaucoup d’années d’études,  du genre  une bonne douzaine En médecine tu te retrouves au lit du malade (comme on dit) et tu te familiarises  avec la maladie, la souffrance, mais pas toujours avec le malade. Pour cela il n’y a pas de cours,  tu dois faire  "ami ami "... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 janvier 2007

moi aussi j'étais sur le divan il y a ....

Du côté patient... dit: Ahe......on peut se sentir seul aussi quand il y a trop de silences de la part du psy. Il faut un juste équilibre de la part de l'analyste, entre l'écoute et la parole. Moi je me souviens que j'aimais ces silences qui me laissaient la plage de sable  libre où je pouvais gambader jusqu'à plus souffle. Je parlais sans retenue et prenais souvent la place de mon analyste pour qu'elle ne parle pas. Surtout, qu'elle me laisse interpreter, penser, refléchir tout seul, je luttais du bas de mon transfert contre... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 23:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 janvier 2007

SOLITUDE DU PSYCHANALYSTE

Un blog sur les confidences de Philippe sans confidence cela ne ressemble à rien, alors aujourd’hui, je voulais sortir un peu de mon bocal, vous savez par l'échelle de la grenouille, celle qui permet de donner la météo et vous parler de la solitude du psychanalyste. Je suis là le matin très tôt pour voir les patients qui ne rechignent pas à venir délester leur inconscient avant le travail, genre avocat, directeur financier. Et je suis parti pour un long marathon de la journée, seul face à moi-même, ou plutôt en compagnie... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 18:16 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
15 janvier 2007

COTE RUE/ DU bruit des voitures sur les musiques inconscientes

Lundi c'est le retour dans le bocal, on retourne en plongée dans les inconscients, certains sont noirs et impénétrables, d'autres plus clairs voire transparents, mais c'est ainsi, ne jugeons pas cette histoire. aujourd'hui Isabelle était presque sourire et me disait "alors je suis sortie de ma dépression donc..." Et moi j'ai pensé et pourquoi pas... un mari cela se pleure mais il faut pas exagérer... La vie continue.
Posté par phi88 à 16:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]