28 janvier 2007

dimanche c'est la pause

Message commenté : ENTRE DEUX EAUXSARELO DIT :"c'est incroyable à quel point les gens ont peu de temps pour se poser dans un petit coin d'eux même et faire la paix simplement pour "être""...Et à la place on "existe", parcequ'il le faut bien et peu à peu, on se perd. C'est la course au salaire, au temps, à la reconnaissance, au plaisir et finalement, au sommeil...Alors vive le samedi! Protégé qu'il est par le Dimanche. Parce qu'il faut bien l'admettre, si on aime le samedi c'est qu'il y a encore un... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 janvier 2007

TOI DANS TA CHAMBRE DANS TON ATTENTE

Je suis venu te voir dans cette forteresse de la souffrance que l’on appelle hôpital. A Paris ils sont encore moyenâgeux avec les escaliers bien sals et les courants d’air pour chasser le cafard. J’ai fini par trouver en te téléphonant une deuxième fois, la chambre ou tu attendais une éventuelle ponction du liquide tenace qui ne voulait pas quitter tes poumons. Quand je suis rentré dans cette grande chambre de caserne désaffectée, tu m’as souri et j’ai compris à l’instant que nous n’aurions pas besoin de parler pour nous comprendre.... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 00:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 janvier 2007

LE TELEPHONE DU COEUR

Je t’ai appelée sur ton portable, qui te tient lieu de fil de vie pour rester en connection avec tous «  tes amours » comme tu les appelles, tes enfants et tes quelques amis que tu acceptes auprès de toi pour partager en garde prétorienne de l’amour, tes derniers temps de terrienne. Tu m’as dit que tout allait bien et que l’opération avait réussi puisqu’elle t’avait épargné une poche recueil que tu aurais vécu comme une humiliation. Tu me demandes de différer ma venue car les visites dans ce service de chirurgie son... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 00:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 janvier 2007

DU CHOIX DU PSY

AHE dit : Psychothérapie d'inspiration analytiqueC'est pour ne pas à avoir à supporter trop de silences que je fais actuellement une thérapie d'inspiration analytique avec une psychiatre psychanalyste. Je n'aurai pas supporté l'analyse "stricte". Avant, je faisais une psychothérapie avec un psychiatre psychothérapeute mais trop silencieux pour moi. Je n'avais pas l'impression d'avancer, seul devant le psy. J'ai du changer de psy. C’est vrai que le silence ça nous fait peur. Glace trop brutale devant... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 18:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]