01 décembre 2007

Une pause dans nos préoccupations alimentaires

Merci pour vos commentaires si personnels et si sensibles, le sujet est important et nous nous remettrons à table pour le poursuivre mais je propose ce weekend une pause digestive pour laisser reposer notre ventre. Mia écrit:"Philou, de mon côté, j'ai encore beaucoup de mal avec ton "Ne personnifions pas l'inconscient il n'est pas doué d'intelligence ". quand j'entends l'analyste me parler et que je comprends quelques jours plus tard de quoi NOUS avons parlé, j'ai du mal à ne pas personnifier ce qui, sur le moment,... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 00:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 novembre 2007

la boulimie du vide

Un biberon toutes les 3 heures je dois peser l'enfant après pour savoir s'il l'a pris ( m'a pris le poids du biberon).Déjà dès les premières semaines la mère est là attentive, anxieuse, à épier si son enfant mange. Catherine est là à regarder son assiette, sa salade qu'elle a voulu sans huile sans sauce, juste de l'herbe pour manger le vide qu'elle recherche à grand coup de fourchette. Elle a maigri depuis quelques années, se trouve cependant encore un peu grosse, elle traque le vide, le rien, elle trie les petits pois elle... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 21:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 novembre 2007

Cette nourriture qui nous fait souffrir

On est foutu on mange trop, j'ai 2kg, 5 kg, 10, 20 kg à perdre, le blues des calories, on connait tous, notre image nous hante, notre image idéale ne cesse de s'éloigner de nos possibles efforts. Solange qui souffre d'un surpoids de 20kg pris en 2 ans me raconte, non sans humour, son weekend alimentaire. Pendant ce weekend j'ai mangé en mode poubelle, sans retenue, sans regarder ce que j'ingurgitais, sans ordre dans le plus grand déballage. J'ai fini les assiettes , fromage, yaourt, puis chez mon ami j'ai fini son poulet, son... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 20:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 novembre 2007

Laisser écouler son discours inconscient

Pas si difficile que cela Gael, le plus dur c'est de l'entendre, on a trop l'habitude de parler de l'inconscient comme d'une langue transparente et sans interlocuteur. L'ensemble de nos actes mettent pourtant en scène ce discours: nos passage à l'acte, nos acting out, nos désirs avoués et inavoués. Il s'écoule encore à grande eau derrière nos rêves nocturnes, nos rêveries diurnes. J'aime, tu aimes, ils aiment mais là, il s'insinue encore. il faut parler sans se soucier du sens, sans se référer à l'oreille transferentielle qui... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 23:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]