01 février 2007

DE LA TRANSMISSION FAMILIALE

Autre question familialeLes individus d'une famille souffrent souvent chacun dans leur coin, de solitude, d'isolement. Pourquoi la, famille, c'est à dire le groupe "premier" auquel on appartient dans une vie, est-il si souvent synonyme de souffrance et justement d'isolement ? Pourquoi le partage, la transmission, ne se fait-elle pas ?lafilledurivage -  - http://lafilledurivage.unblog.fr Belle et grande question que celle de la transmission, il faut du temps pour parler de tout cela et j'en prendrai car la souffrance... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 21:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 février 2007

NINI RESTE DANS SA CHAMBRE AT HOME

Tu es rentrée chez toi et je t’ai visité comme a l’acoutumée, je suis venu en fin de matinée; Mais rien n’est vraiment jamais pareil pour rien, et là tu es restée dans le lit, dans ta chambre sans venir m’accueillir pour me faire un café,  sans venir conforter les habitudes qui nous donnent l’illusion que la vie passe et s’écoule avec un début et une fin et nous n’en connaissons pas exactement le terminus. Tu es dans ton lit faible, terriblement faible mais content de me voir, tu me dis : «  tu vois c’est terrible... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 17:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
31 janvier 2007

ZYU NOUS ECRIT :

QuestionsLa psychanalyse peut-elle et doit-elle tout expliquer ? N'y a t'il pas des limites à une thérapie en régle générale ? je pense en effet que la psychanalyse ne peut ni ne doit tout expliquer, elle n'est simplement qu'une force de proposition, n'oublions pas que les nazis ont chassé les psychanalystes, dont Freud, brûlé leurs livres, honni leur idée de la liberté de la sexualité, de la liberation des contraintes, des préjuges, des règles sociales. La psychanalyse propose une voix et aussi une voie de liberté,  elle... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 00:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 janvier 2007

coté rue / emma est perdue

Emma ce matin est silencieuse, elle parle à petits mots, elle a fait un rêve qui emprisonne encore et puis petit à petit, elle commence à parler: je suis dans un long couloir sans lumière qui sent le moisi, je suis perdue, je suis seule, j'appelle , personne ne me répond, il n'y a personne. Et Emma pleure en silence, puis doucement elle parle de son rendez vous raté avec sa mère, qui l'a rejetée pour rester avec son frère, dans cette famille où tout le monde souffre, elle reste seule comme les autres, fidéle à la disgrâce ... ... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 09:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]