03 juin 2008

Le silence comme compagnon

Merci pour vos messages nombreux et si réconfortants pour une recherche de sens qui ne trouvait plus sa voie. J'ai mesuré grâce à vous que sans l'attention de l'autre point de salut, on écrit bien pour être lu et cela est réconfortant de constater que vous êtes bien là. Missbulles tu me demandais si les TCA, on pouvait en guérir ou il fallait vivre avec, ta question pose le problème plus large de la guérison et de la maladie, sommes nous dans un rapport dialectique avec la maladie ou bien est-elle simplement l'expression... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 22:54 - Commentaires [3] - Permalien [#]