Colette n'en finit pas de décrire son père aux portes du grand retour, proche des étoiles ou s'en est allée NINI. Elle me parle de son courage face à la douleur immense que lui imposent ses os rongés par le crabe. "Je n'arrive pas à le voir seul, c'est trop dur" me dit-elle. La présence colette! la présence! pour témoigner l'amour, et l'instant fera le reste, NINI veille du haut de son très haut.