eclipse_totale_soleil_2_

QUAND LE TRAUMATISME CACHE LA LUMIÈRE

Jacques est venu me consulter envoyé par une consœur psychanalyste pour savoir si l'hypnose pouvait lui apporter quelque chose. Après plusieurs années de psychanalyse il se heurte au mur du silence de son inconscient, a-il été abusé sexuellement ou non pendant l'enfance?.

Même si je pense que la psychanalyse a remplacé l'hypnose grâce à Freud avec bonheur et compétence, je continue à penser que l'hypnose dans les traumatisme sexuels se révèle souvent être un moyen rapide et très efficace de désenclaver le traumatisme et le rendre ainsi accessible à la psychanalyse.

En trois séances on a successivement mis à jour que Jacques dormait dans le lit de son frère lorsqu'il avait 3 ans, que son frère alors âgé de 12ans s'est amusé à avoir des jeux érotiques avec lui et l'a aussi  violé en prenant du plaisir. Les parents dans la chambre mitoyenne en entendant les cris de Jacques lui ont dit de mettre un traversin entre eux deux.

Jacques réalise ce jour que depuis 30 ans il évite tout contact physique et tout contact social probablement pour fuire le souvenir de cette agression humiliante et traumatisante