29 novembre 2007

la boulimie du vide

Un biberon toutes les 3 heures je dois peser l'enfant après pour savoir s'il l'a pris ( m'a pris le poids du biberon).Déjà dès les premières semaines la mère est là attentive, anxieuse, à épier si son enfant mange. Catherine est là à regarder son assiette, sa salade qu'elle a voulu sans huile sans sauce, juste de l'herbe pour manger le vide qu'elle recherche à grand coup de fourchette. Elle a maigri depuis quelques années, se trouve cependant encore un peu grosse, elle traque le vide, le rien, elle trie les petits pois elle... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 21:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

27 novembre 2007

Cette nourriture qui nous fait souffrir

On est foutu on mange trop, j'ai 2kg, 5 kg, 10, 20 kg à perdre, le blues des calories, on connait tous, notre image nous hante, notre image idéale ne cesse de s'éloigner de nos possibles efforts. Solange qui souffre d'un surpoids de 20kg pris en 2 ans me raconte, non sans humour, son weekend alimentaire. Pendant ce weekend j'ai mangé en mode poubelle, sans retenue, sans regarder ce que j'ingurgitais, sans ordre dans le plus grand déballage. J'ai fini les assiettes , fromage, yaourt, puis chez mon ami j'ai fini son poulet, son... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 20:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
13 novembre 2007

Bruno le philosophe

Ce matin vers les 9h lorsque je suis redescendu du bocal poster une lettre j'ai croisé Bruno avec son sac à dos, son blouson trop court son écharpe, il marchait  en faisant des aller et retour sur le trotoir pour se rechauffer, il commence à faire froid, alors je m'approche de lui pour parler un peu. -Alors Bruno comment ça va pas trop froid? -Ah non, je suis bien couvert, et je marche quand j'ai froid. Et moi toujours insistant, un peu culpabilisé d'avoir un sweet home je lui dis tu sais si il fait trop froid, tu viens me... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 22:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
11 novembre 2007

J'ai replongé dans le bocal

Comme l'écrit Charlotte encore un peu en jetlag j'ai replongé dans mon eau de psychanalyste parisien laisant un peu à regret ma panoplie de french docteur, de la souffrance du corps à la souffrance de l'âme une seule et même plainte, il me faut soulager l'homme en souffrance. Le bouddhisme nous explique que le monde est un océan de souffrance, nous n'avons qu'une petite cuillère pour enlever toute cette eau, le bouddhisme nous enseigne aussi que les phénomènes sont par nature et par essence, vides donc dénués de toute realité, tout le... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 23:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 octobre 2007

La colère de Bernard

Comme un écho de ce jour de revendication populaire, du ras le bol de sa condition sociale, affective, d'humains déshumanisés, de robotisés en devenir, Bernard lui à la voix si douce, au regard d'enfant, à la peau laiteuse, les cheveux en désordre, les habits souvent désorganisés, Bernard reste interdit devant ce qu'il vient de comprendre. Il vient de se rendre compte qu'il était en colère de l'intérieur depuis 30ans. Une colère froide sans mots le ronge en silence et il n'en avait pas conscience. Depuis longtemps il se sentait... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 23:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 octobre 2007

Du bitume et des larmes

Du côté rue en bas du cabinet, il y a la fureur des voitures et des pietons qui parfois gesticulent leurs vies de parisiens. La motivation dans le travail c'est une vraie question, je me suis longtemps demandé vers quelle direction j'allais me retrouver et puis je suis là dans ce boulot que j'aime, pour moi c'est un peu mon chemin de vie, quand je me lève je suis heureux car je me sens à ma juste place. Je perçois bien que j'ai beaucoup de chance car ce métier me nourrit au sens propre et au sens figuré, mais je crois que ce qui... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 00:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 octobre 2007

une petite fille écoute...

  Des nouvelles des "dires" du bocal, c'est vrai, il ne faut pas oublier de parler de ce métier que j'aime, je vous écris beaucoup sur mon inside mais il ne faut pas non plus oublier de vous parler de mon rapport professionnel aux autres. Claire est avocate jeune mariée, elle vient me consulter pour sa difficulté à trouver du plaisir sexuel avec son mari. Très rapidement claire raconte que lorsqu'elle était enfant sa chambre à coucher était collée à celle de ses parents, le soir et une partie de la nuit elle... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 10:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 septembre 2007

Il faut poursuivre la voix, la voie du Père

Malgrè les grincements de dents que je perçois de l'autre coté des ordinnateurs, il  faut poursuivre cette recherche dans notre souvenir et l'inconscient collectif, le père prend trop de place même, si c'est en négatif. Ce monument de notre enfance nous a fixé les plans de nos structures internes probablement et il y va de notre liberté de les retrouver, pour se les réaproprier et advenir à notre naissance d'homme. Pierre est un jeune consultant de 30 ans dont le père est mort lorsqu'il avait 2 ans dans un accident. Sa mère ne... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 23:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 septembre 2007

Père, Père

Laure en psychanalyse depuis plusieurs années semble rentrer en résonnance avec ce blog qu'elle ne connait pourtant pas. Elle dit être beaucoup moins angoissée depuis qu'elle a enfin réussi à parler de son père, du désir qu'il avait de la faire vivre pour lui. Elle était son objet de fierté devant ses amis. Laure a traversé une periode très difficile de terreurs nocturnes lorsqu'elle m'a parlé de tout cela et maintenant elle  dit:"Je me sens soulagée, c'est un poids en moins depuis que j'ai réussi à mettre mon père à... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 01:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 septembre 2007

Depuis que sarelo a parlé des Pères, le dossier est ouvert

Je pense que le dossier du Père est largement ouvert mëme si dans ce domaine on est loin de" cris et chuchotements". En ce qui concerne les Pères c'est la plupart du temps, du lourd, du gras, de la violence et des grincements de dents. Mais sans vouloir débuter par "malaise dans la civilisation" quand le Père rentre en scène en psychanalyse il ya des courants d'airs et des portes qui claquent. Jean Claude me raconte son rêve: une armée était venue le chercher, il se sauve dans la montagne ,son Père est le... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 23:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]