05 septembre 2007

malgrès le bruit de la rue, écoute

Ecoute, écoute la, écoute les, la rue est bruyante, mon bocal se trouve " coté rue" Il faut écouter les mots, les histoires, les pleurs et même les silences jusqu'à en être absorbé par le dire de l'autre, le sans parole de l'inconscient tissant son tricot de signifiants pour signifier nos "non encore dits". Ma mère se déplaçait avec des béquilles, j'avais 5 ans, raconte Olivier chanteur lyrique. Un de mes lego qui se trouvait par terre près de moi a failli la faire trébucher. Alors comme souvent lorsqu'elle se... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 23:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 juin 2007

mardi un jour comme les autres

Caroline la pianiste devenue étudiante en psycho puis à nouveau musicienne aprés sa bouffée délirante qui lui rappela qu'il était difficile de s'éloigner de sa base, arrive 50 mn en retard, je ne peux donc la recevoir. Je vois Alex bientôt rentier à 45 ans, financier dans la banque, qui s'inquiéte de sa retaite prochaine que va t-il pouvoir faire sans désir. Laurence en pleine ascension profesionnelle a repris confiance en elle, merci dr freudeu comme m'appelait nini. François musicien de film tout juste sorti de sa... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 00:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
11 juin 2007

Noemie angoissée de sortir de son anorexie

Noémie a 25 ans, étudiante en école de commerce, elle vient me voir sur le conseil de son médecin généraliste. Elle est angoissée, terriblement angoissée, elle approche sans pouvoir l'empêcher le poids fatidique de 50kg, poids qui lui avait été indiqué comme sortie de son anorexie. Noemie est anorexique depuis 7 ans, elle a frôlé les 30kg, fait pleurer cette mère si insensible si froide, pendant ces 7 années elle a repris l'avantage en donnant de son corps, de sa santé d'elle pour que vive l'émotion du duel sanglant entre mère et... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 23:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mai 2007

comme un lundi

un après-midi a kathmandou du bocal, ma tête se perd toujours vers KTM ville envoutante et magique, j'aime particulièrement ce peuple tibétain qui malgré l'exil se construit une nouvelle vie. laure revient me voir après 3 ans d'absence, avec une demande de thérapie qu'elle veut cette fois avec un homme rappelant a cette occasion qu'elle avait fait 5 années de thérapie avec une femme sans resultat quant à ses relations  avec les hommes toujours aussi douloureuses. Laure est une jeune femme de 30 ans blonde au décoleté... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 23:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 avril 2007

Lisa sourit

. C'est toi qui m'a donné envie de reprendre l'écriture, toi Lisa que la médecine a classé schizophrène, toi qu'un élève infirmier a pris pour femme au décours d'un stage puis est venu me voir pour me demander de l'aider dans cette entreprise périlleuse, celle qui conduit à rencontrer l'amour parmi les malades dont on s'occupe. Plus de 10 ans se sont écoulés et Lisa est toujours malade et toujours avec l'étudiant devenu infirmier. Ce matin Lisa sourit, elle est heureuse, je la sens habitée par une envie de vivre assez inhabituelle... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 21:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mars 2007

Olivier réaparait après un silence de 10 ans

Olivier est en face de moi dans un fauteuil identique au mien. Un peu plus épais les cheveux un peu plus blancs qu'avant , aujourd'hui il a décidé de revenir, il m'explique une serie d'évènement tous différents, tous insuffisants à eux seuls pour justifier la consultation, mais parmi les causes personnelles ou profesionnelles une seule marque mon attention :Olivier il ya 1mois, le jour de son anniversaire sur les pistes de ski, a pris une bosse du plus haut possible pour s'envoler dans les airs. Au sol il sombrait dans le coma sous la... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 00:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mars 2007

Le lien à cette bouffe qui nous dévore

Julie est étudiante dans une école d’ingénieurs. Appelé au secours par son beau Père, je la reçois en consultation et évite une hospitalisation qui je pense aurait arrangé tout le monde : Julie pour montrer que c’est grave de pleurer le manque d’amour, sa mère pour pouvoir continuer sa mission professionnelle en province, son père qui est en déroute sentimentale et en galère professionnelle. Marie à la retraite depuis 5 ans vient me revoir avec 15 kg de plus. Elle ne veut plus sortir, ne plus voir personne, elle ne mange... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 00:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 mars 2007

LA MERE DIVINITE DEVORATRICE

Marie a du mal à décrire la relation à sa mère. Elle ne semble pas pouvoir la quitter, elle est toujours dans sa tête, pourtant Marie est mariée depuis 10 ans, ce temps ne lui a pas permis de quitter son rôle de femme enfant, elle ne peut envisager de faire un enfant, d'être mère à son tour et peut être quitter son statut de fille. Elle fait un rêve où elle se trouve dans une grande pièce, son père derrière elle, elle est devant le tableau de la Joconde et elle se prosterne comme devant une divinité... 
Posté par phi88 à 19:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 mars 2007

ET LE DESIR A DISPARU

La demande nous y reviendrons, je pense qu’elle occupe la plus grande partie de notre énergie émotionnelle, de notre arrière fond amoureux, mais la difficulté c’est qu’elle noie le désir, lorsque nous sommes tout absorbés à pleurer notre mal d'amour, notre incomplétude. L' Eros a été se rhabiller et revêt son short de petit enfant. Au royaume de la demande le désir n’existe plus, englouti par les flots, plus de distance nécessaire pour faire venir l’envie, le phantasme n’a plus d’écran pour se projeter en cours métrages, la... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 18:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 février 2007

la demande (suite)

Et cette demande, cette douleur lancinante et imprécise dont on n’arrive pas à connaître l’origine, ce petit chatouillement impérieux que l’on appelle le mal d’amour, le « dit moi que tu m’aimes » « tu m’aimes comment ? Tu m’aimes ? » ,et là nuagenclair sera contente pas de dis tinction entre homme marié, amant, jeune, vieux, nous sommes tous logés à la même enseigne, notre insatisfaction affective nous dirait Freud , notre insatisfaction structurelle égotique nous dirait Bouddha, le résultat reste le même on projette sur... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]