07 mai 2008

merci pour vos commentaires

J'ai repris le chemin du bocal, avec plaisir mais je suis un peu vidé par cette mission, du décalage de culture, du décalage d'époques, deux siècles semblent séparer Katmandou de Paris.    J'ai repris le chemin des inconscients, et laissé le somatique, je suis un peu plus à l'aise pour décoder les non-dits, trouver les origines, mettre les névroses en échec et discuter avec la psychose comme parasite d'un dialogue entre humains. Mais le corps parle aussi et raconte son histoire, alors j'ai avec toute mon attention traqué... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 23:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

01 mai 2008

i am back, Paris le ciel est gris

Me revoilà déjà de retour, parti dans la précipitation j'ai oublié mon appareil photo dans le taxi au départ de Paris, donc pour cette fois pas de photo récente, heureusement la chauffeur du taxi me connaissait bien et il vient de me le remettre ce soir à mon retour. Je suis crevé il faut que je dorme car demain mon bocal m'attend, je vous raconterai plus tard ce beau voyage, à demain. 
Posté par phi88 à 22:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
17 avril 2008

Mercredi soir

Moment de transformation toujours un peu difficile, une journée terrible avec une première consultation à 8 heures et la dernière à 22 heures, et la difficulté de gérer la séparation, la peur du vide, notre inconscient qui nous tenaille en nous pointant du doigt l'angoisse d'autres séparations, d'autres abandons, un sentiment confus de répéter depuis si lontemps la non présence de la mère, sa non disponibilité névrotique. Une journée où chacun voudrait emporter un petit bout de moi en souvenir, pour ne pas oublier, pour la peur du... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 01:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 avril 2008

Je pars jeudi pour le Népal

Je reprends du service dans mon deuxième metier, le french docteur doit préparer ses affaires, son stéthoscope et son otoscope, la lampe pour regarder au fond des gorges, retrouver le sens du pratique et du somatique, et puis soutenir nos amis tibétains qui en ont tant besoin en ce moment. J'essaierai de vous envoyer quelques photos. 
Posté par phi88 à 00:46 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
10 avril 2008

Le bocal

Oui c'est exactement cela cet espace où je vis 12 heures par jour, où je tourne et retourne psychiquement, je suis calme sinon, plutôt du genre immobile,un jour un patient c'est levé brutalement de son fauteuil en pleine séance pour venir me toucher pour voir si j'étais vivant, il m''a fait peur ce jour là. Oui c'est un espace familier, un univers physiquement limité dans lequel je cotoie un peu d'éternité.Jeanne est venue aujourd'hui. Voilà trois mois qu'elle se bat avec un méchant cancer du pancrèas et ensemble on a parlé un peu de... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 00:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
07 avril 2008

Dimanche c'est la pause

Ce fût un dimanche calme, un moment qui s'étire dans une élasticité du relachement pour oublier la fonction éponge qui permet de se gorger de l'histoire de l'autre pour donner une compréhension osmotique et intuitive. Un dimanche comme une grande parenthèse, un soupir, une page blanche, un souffle doux et chaud un soir d'été. Un silence qui te porte et te transporte et finalement te fait voyager plus loin que n'importe quel avion. Ce soir je traine un peu de peur de rompre l'équilibre du silence. Mais demain il faut reprendre le... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 00:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 avril 2008

Question et questionnement

Etre dans le questionnement, la question sans cesse dans la tête, être ouvert pour comprendre, sans saisie, sans arrogance, juste un témoin concerné de l'autre, un miroir vivant et non froid comme la glace Il faut développer l'écoute, être curieux, sans apriori, sans jugement, sans avoir le monopole du goût, sans parti pris, sans morale et pourtant bienveillant, sans décider pour l'autre, sans donner son avis, mais pourtant aider... Accoucheur du désir, mais sans pour autant revendiquer la découverte, j'aime ce métier qui me fait... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 23:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
01 avril 2008

Le divorce est assasin parfois

Tu es venue petite et frêle du haut de tes 26 ans, je me suis tout juste assis et toi tu as commencé avant mon invitation, tu devais attendre depuis longtemps ce moment pour parler de ta vie, de tes parents rageurs, vengeurs, soldats du désespoir de cette guerre. " Mes parents se font une guerre du divorce" m'as -tu annoncé, entre deux respirations, entre deux narrations. Tu m'as parlé, non tu m'as precipité ton histoire pour qu'elle ne t'empêche plus de respirer, qu'elle ne te bloque plus l'horizon de l'espérance. A la fin... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mars 2008

Ma Nini il y a un an déjà

Aujourd'hui l'ensemble de ta famille et de tes amis était rassemblé au cimetière autour de ta tombe pour le souvenir, pour la tradition, pour se rappeler que tous ensemble ont est plus fort que la tristesse, l'absurdité de mourir en pleine force de l'âge. Tes enfants étaient splendides , heureux de se sentir entourés, fiers que tu aies réussi à rassembler tout ce monde. La pluie était là elle aussi pour laver toute trace de désespoir, je te sentais là parmi nous, assurant le lien d'amour entre nous tous. Le rabin a récité les prières,... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 23:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mars 2008

Une petite phrase à méditer

"La clé de la conscience cosmique, de la conscience de Dieu, est dans la conscience de l'âme." Rabindranath Tagore
Posté par phi88 à 00:21 - - Commentaires [5] - Permalien [#]