20 janvier 2010

La guerre du père n'aura pas lieu

Que cette quête du père est difficile et sème troubles et discordes à sa traîne, les mots peuvent être faux et métalliques, mais le corps ne dit pas plus la vérité sur ce problème. Le corps de l'enfant dans la relation incestueuse le raconte sans mot il se livre dans la sensation voluptueuse et pourtant le passage à l'acte sera destructeur pour le restant de la vie, le corps peut mentir car il raconte aussi une histoire qui l'arrange pour sauver sa peau de corps névrosé. Jeanne violée pendant toute une nuit me racontera après 2... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 11:17 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

12 janvier 2010

vers le Père

J'ai l'impression que cette relation au père reste dure et rude pour avancer il faut se déplacer à coup de serpette dans une jungle épaisse et dense, mais en même temps il semblerait que cela avance que nous bougeons, métaphore d'une psychanalyse où nous sommes sans boussole, le père me semble se dresser devant moi comme un sémaphore, statue du commandeur interdisant l'accès, aujourd'hui cette relation me hante et je la retrouve dans tous les discours inconscients que je tente d'interpréter dans mon attention flottante aux aguets.... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 23:31 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
10 janvier 2010

La relation au père

J'ai bien conscience que mon histoire de père et de fils même si cela peut intéresser certains, peut aussi en interdire d'autres de mettre des commentaires. Il y a un lien sec et fort, noueux comme de la corde dans cette relation là, nous sommes bien loin du lien à la mère dont nous avons souvent parlé et qui nous fait couler beaucoup d'encre et beaucoup de larmes. Ici les mots manquent, les émotions sont rentrées, la main est serrée à faire mal dans cette poigne virile qui nous emporte dans la tourmente. Le père est là, souvent... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 21:08 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
05 janvier 2010

L'Ange a retrouvé son chemin

Il y a un an Mathieu avait 13 ans les yeux bleus et la tête d'un ange, sa longue chevelure blonde cachait souvent les mimiques qui lui manquaient. Il était absent au monde la plus part du temps, dans la lune ou peut être bien plus loin car souvent Mathieu ne répondait pas quand on lui posait des questions. Il semblait ne pas nous entendre ne pas nous voir tout absorbé qu'il était dans son monde intérieur. Mathieu avait été diagnostiqué enfant caracteriel à tendance autistique. aujourd'hui j'écoute Mathieu me parler de ses... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 23:18 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
01 janvier 2010

2010 avec vous

C'C'estest bien en parlant de vous que je veux débuter cette nouvelle année, sans vous la source de la motivation d'écrire se serait tarie, mais votre présence, vos commentaires, vos passages ont permis de transformer ce blog esquisse en blog d'échanges parfois même de rencontres. j'en suis ravi, merci donc à vous tous, Zoé, Mia , Ahé, sarelo, Nina , flo, shaade, papillon, Morgan la fée , augenblik , Marie , Manue, VIctoire, et vous toutes et tous qui entrez sans frapper merci encore de votre venue. Grace à vous je me suis souvenu,... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 17:17 - Commentaires [9] - Permalien [#]
23 décembre 2009

UN PEU DE DOUCEUR APRES LA TEMPETE

Isabelle caresse son ventre rond ,doucement en parlant avec sa voix claire et transparente, voilà déjà 3 ans qu'elle a debuté son travail en psychothérapie qui lui a permis progressivement de sortir de sa névrose d"adolescente avec ses nombreuses peurs et angoisses pour devenir une femme encore un peu stressée  mais active journaliste, heureuse en couple avec son ami David. Isabelle est enceinte depuis 4 mois, heureuse, elle n'en finit pas de caresser ce ventre comme si elle se demandait si elle ne rêvait pas. Ce soir... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 00:41 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

21 décembre 2009

Une colère pour perforer les résistances

Pierre me regarde, fermé muet au fond de son fauteuil, il me regarde comme un adolescent qui ne veut pas parler, comme un coupable qui veut garder le silence, comme un anxieux perdu immobile et pourtant en alerte de tout. J'épuise assez rapidement dans ce petit matin chagrin toutes mes ressources pour faire parler Pierre. Ses paroles de la première séance me reviennent. Il était persuadé que parler ne servait à rien, il parle déjà à sa femme me dit-il et pourtant l'angoisse est là, alors je me suis dit que perdu pour perdu il valait... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 21:19 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
17 décembre 2009

le voilà itw de psychologie

La porte du blog est ouverte, un petit peu de moi et de ce blog pour vous, philou http://admin.blogs.psychologies.com/portraits_de_blogueurs
Posté par phi88 à 23:50 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
02 décembre 2009

attention flottante, rêve et réalité

Au dessus du réel,  je vole, je plane, entouré de ce silence créateur, du murmure des mots quotidiens qui densifient l'air qui m'entoure. Mon attention d'analyste est en alerte au delà du discours, il faut que ma distraction voulue et provoquée saisisse tel un chasseur, l'inconscient embusqué qui est de couleur différente: il est précis et net lorsque le discours conscient lui, disparait dans le flou du connu et dans le relâchement attentif du psychanalyste. C'est un état de relâchement, un état modifié de conscience où les... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 23:46 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
20 novembre 2009

Quand l'inconscient organise la survie

Henri souffre depuis de nombreuses années. Ingénieur talentueux, chef d'entreprise il n'arrive pas à organiser sa vie privée. Il est marié sans enfant avec une femme anxieuse et dépressive, il a pris l'habitude d'être entouré virtuellement le plus souvent de 2 ou 3 amoureuses avec lesquelles il entretient des relations affectives régulières par mail et parfois plus si affinités. Voilà donc au moins 2 ans qu'il cherche en analyse les raisons de ce curieux patchwork de cœur. Il est parfois heureux surtout lorsque toute ses amies... [Lire la suite]
Posté par phi88 à 00:55 - - Commentaires [11] - Permalien [#]